Les escales estivales

Jusqu’au 27 août, partez à la découverte de la rade de Brest à bord d’un bateau du patrimoine !

Les Escales Estivales

Une sortie en mer sur un bateau traditionnel est un moment hors du temps. On s’imprègne d’abord de l’histoire du bateau puis du cadre qui nous entoure pour se laisser transporter au fil de l’eau, au bruit du clapot et du vent dans les voiles. On se prend même au jeu des manœuvres sur certains voiliers, à la barre, au hissage de la grand-voile et si vous êtes chanceux, vous serez même accompagnés par les dauphins ! Déconnexion garantie !

Et pas besoin d’attendre les prochaines Fêtes Maritimes pour en profiter !

Brest Evènements Nautiques vous permet de vivre ce moment exceptionnel tout au long de l’été au départ du quai Malbert sur le port de commerce.

Embarquez à bord d’un des 5 bateaux (à moins de vouloir tous les découvrir et faire 5 sorties, c’est possible aussi…) pour une durée de 3 heures.

La Recouvrance

 

La goélette La Recouvrance doit son nom au quartier Brestois du même nom. Elle est la réplique d’un aviso du XIXème, bateau militaire qui transmettait plis ou avis urgents. Il a été ensuite destiné à la surveillance et protection du commerce sur les côtes antillaises et africaines.

La Recouvrance a été construite pour une mise à l’eau lors des Fêtes Maritimes de Brest 92 par le chantier du Guip, spécialiste des bateaux traditionnels, qui s’installe à Brest à cette occasion.

En 2014, elle devient bateau ambassadeur de la Commission Océanographique Intergouvernementale de l’UNESCO.

Basée à Brest même, elle embarque les petits et grands pour une découverte de la rade à la journée, demi-journée, ou encore pour des croisières de plusieurs jours.

Le Loch Monna

 

Le Loch Monna est un coquillier de la rade de Brest traditionnellement utilisé pour le dragage de la coquille Saint-Jacques à la voile et l'extraction de maërl.

Construit en 1956 par le chantier Tertu du Fret en presqu'île de Crozon, il a été exploité à la pêche de 1956 à 1990. Après plusieurs propriétaires et différents travaux de restauration, il est aujourd’hui utilisé pour des sorties en mer ou du transport de marchandises.

En 2012 le bateau a obtenu le label Bateau d'Intérêt Patrimonial.

Notre Dame de Rumengol

 

Le Notre-Dame de Rumengol est une gabare (transport de fret) gréée en dundée de 22 mètres de long, construite en 1945 au chantier Keraudren de Camaret. Elle transporte à ses débuts du bois, du vin entre l’Algérie et Port-Vendres, des oignons en Angleterre, du sel de Noirmoutier et se spécialise par la suite dans la « pêche au sable ».

Parmi tous les vieux gréements sillonnant les côtes de la Manche ou de la façade atlantique, le Notre -Dame de Rumengol est le plus gros bateau de charge traditionnel restauré et en activité. Ce très beau fleuron du patrimoine de la rade de Brest, a été classé monument historique en 1990. Il a subi une importante rénovation pour un lancement lors de Brest 96. Ce navire est salué pour son élégance à chaque édition des Fêtes Maritimes Internationales de Brest.

Le Skeaf

 

Le SKEAF VII est un ketch classique de 30 mètres de long et de 350 m² de voilure qui a fêté ses 100 ans lors de Brest 2016. C’est l’un des plus grands yachts classiques naviguant en Bretagne et un des plus vieux navires provenant du chantier Abeking & Rasmussen (Allemagne) à naviguer. Doté d'une histoire exceptionnelle en rebondissements à découvrir, il a fait l’objet de différentes restaurations notamment par le Chantier du Guip de Brest qui a refait, au début des années 2000 tout son tiers avant.

Le Dahl Mad

 

Le Dalh-Mad (Tiens Bon en Breton) a été construit au chantier naval de St Guénolé sur le modèle du Sainte Anne, qui était à l'origine une gabare de 1945 multi usage : sloop de bornage, transport du sable à Landerneau, ou navire coquillier.

Construit dans le cadre du concours du magazine Chasse-Marée à l’occasion de Brest 1992, Il a été pensé et conçu par François Marie Le Foll (pêcheur et ostréiculteur de Logonna Daoulas, Finistère) pour aller avec un faible tirant d'eau, sur les rivières lors de faibles coefficients de marée pour transporter et livrer du sable sur L'Elorn et l'Odet.

La rade de Brest

La rade de Brest est un véritable terrain de jeu pour les aficionados d’activités nautiques en tous genre.

Ces 180 kilomètres carrés font d’elle l’une des plus grandes rades au monde et vous offrent une multitude de paysages. Ses nombreux ports, ses presqu’îles, son ouverture sur l’océan, ses sentiers de randonnée le long des rivières de l’Aulne, l’Elorn…sauront forcément vous séduire.

Savez-vous quelle est la différence entre une baie et une rade ?

La rade se distingue de la baie par son ouverture plus étroite vers la mer. Le passage de cette ouverture resserrée est le goulet.

Savoirs-faire et patrimoine maritime

Brest est une ville de savoirs faire et patrimoine maritime que l’on peut admirer depuis nos nombreux points de vue. La ville dispose de plusieurs ports destinés à différentes marines.  La mer c’est ici un métier, une passion ou une vocation. Que l’on soit militaire, pêcheur, charpentier, peintre…la mer est omniprésente dans la vie brestoise.

Deux de nos visites guidées lui sont d’ailleurs consacrées :

Les Marines à Brest, pour une exploration exclusivement maritime.

Et le Chantier du Guip, (celui dont on vous a parlé plus haut) ou les coulisses de la construction et restauration de bateaux traditionnels.

Pour en savoir plus sur les visites guidées.

Informations et réservations pour les Escales estivales:

https://www.fetesmaritimesdebrest.fr