L'Hermione à Brest !

L’Hermione à Brest !

La dernière fois que le trois-mâts a fait escale à Brest, c’était en juillet 2016 pour les fêtes maritimes internationales, puis en 2018, ses navigations l’ont emmené durant plusieurs mois dans les ports de la Méditerranée. Son voyage de 2019, nommé « Normandie Liberté » lui aura permis de réaliser un tour de France des grands ports et de remercier ainsi tous les français qui ont soutenu ce projet titanesque de reconstruction. L’escale technique brestoise prévoyait uniquement un changement d’équipage, mais l’occasion était trop belle pour la manquer. Tout a été mis en œuvre pour que le public brestois puisse profiter de cette venue pour visiter la frégate. L’Hermione accostera Quai Malbert sur le port de Commerce le lundi 24 juin et repartira le jeudi 27 juin en début d’après-midi. Elle sera visitable le lundi 24, mercredi 26 et jeudi 27 juin. Les visiteurs seront accueillis à bord par les jeunes membres de l’équipage, lesquels ne manqueront pas de leur commenter leurs riches expériences de navigation en mer, et leur relater les conditions de vie à bord.

Le Loch Monna et son patron Yann Roger accompagneront l'arrivée en rade et le départ de la frégate. Pour vivre ce moment exceptionnel et naviguer au plus près de la frégate, vous pourrez embarquer à bord de ce bateau du patrimoine de la rade de Brest le lundi 24 juin de 9h à 12h et le jeudi 27 juin de 14h à 17h. Informations pratiques et réservation ici

Plus qu’une visite, une immersion dans la vie de gabier du XVIIIème siècle

Reconnaissable à sa coque jaune et bleue percée sur chaque flan de 14 sabords qui laissent entrevoir ses 26 canons embarqués, la montée à bord de la frégate permet non seulement d’entrevoir ce à quoi ressemblait l’authentique trois-mâts du 18ème siècle que le Marquis de La Fayette utilisa pour traverser l’atlantique en 1780. (Il partait alors combattre aux côtés des insurgés américains en pleine guerre d'indépendance.) Mais elle invite aussi les visiteurs à découvrir la vie à bord, les manœuvres, la répartition des tâches quotidiennes. Pour les visiteurs en recherche de sensation, les membres d’équipage à bord, ne manqueront pas de relater leur expérience de navigation en mer. Des échanges qui sont au cœur des valeurs humaines que souhaite promouvoir l’association Hermione-La Fayette.

 

L’Hermione, un projet titanesque

Voilà donc une histoire longue de 27 ans, née d’une idée extraordinaire conçue à l’abri des murs de la Cor­derie royale de Rochefort, en Nou­velle-Aquitaine, une ville créée de toute pièce par Louis XIV en 1665 et destinée à la construction de près de 550 bateaux de guerre entre la fin du XVIIe siècle et le début du XXe siècle. Début 1990, l’emblématique Corderie, qui vient tout juste d’être restaurée, sonne le départ d’une mission de restauration du patri­moine maritime national.

Pour la poignée de passionnés d’Histoire de la mer à l’origine de cette renaissance de l’ancien arse­nal, il manquait cependant un élé­ment-clé à ce projet gigantesque : un bateau destiné à redonner à la France, grande puissance maritime du XVIIIe siècle, un navire symbole de la Marine royale. Le nom d’une frégate devient vite évident pour tout le monde – L’Hermione – un bateau qui s’impose dans la symbolique de l’Histoire mondiale. En 1780, c’est à son bord que le marquis de La Fayette se rend jusqu’en Amérique pour annoncer le soutien de la France aux insurgés lors de leur combat pour l’indépendance.

 Le projet titanesque consiste à construire le bateau à l’identique, et qu’il soit surtout capable de refaire le voyage de La Fayette. Une ving­taine d’années plus tard, L’Hermione est terminée et effectue sa traver­sée de l’Atlantique en direction des États-Unis, avec une première étape à Yorktown, lieu de la bataille déci­sive pour l’indépendance, et un ren­dez-vous immanquable le 4 juillet 2015 au pied de Manhattan à New York.

L’association avait mené son pro­jet à son terme, ce qui ne signifiait pas pour autant la fin de l’histoire. L’Hermione, désormais opération­nelle, allait effectuer bien d’autres voyages...

Pour réserver votre visite cliquer ici

La visite de l'Hermione

La visite de l'Hermione

Jours et horaires de visites

- Lundi 24 juin de 14h à 18h (dernière montée à bord à 17h30)

- Mercredi 26 juin de 9h30 à 18h (dernière montée à bord à 17h30)

- Jeudi 27 juin de 9h30 à 12h (dernière montée à bord à 11h30)

Tarifs et réservation 

Pour réserver votre visite rendez-vous ici ou à l'accueil de l'Office de Tourisme de Brest métropole (Place de la Liberté à Brest). Les réservations sont obligatoires, il n'y aura pas de ventes de billets sur place.

- Adulte : 6 € TTC

-Jeunes (6-15 ans) : 2 € TTC

- Moins de 6 ans : Gratuit

A savoir

Seul le pont supérieur dit pont de gaillards est accessible à la visite.

Les passerelles d’accès à bord (coupées) sont assez pentues. Ces équipements n’autorisent pas l’accès sécurisé à bord pour les PMR. De plus, les dimensions assez contraintes du pont supérieur ne permettent malheureusement pas la bonne mobilité et circulation d’une personne en fauteuil.

Pour les familles accompagnées d’enfants en bas âge, les poussettes doivent être laissées à quai auprès des 2 gabiers de service.

 

Pour réserver votre sortie en mer à bord du Loch Monna rendez-vous ici