Plougastel Daoulas

Plougastel-Daoulas est une presqu’île nichée dans la rade de Brest située entre les deux fleuves Elorn et Aulne. Si dans un premier temps elle a été éloignée géographiquement de Brest avec l’Elorn, elle a tout de même su tirer parti de ses richesses notamment dans la culture de la fraise et dispose encore aujourd’hui d’un riche patrimoine religieux, en ayant l’un des plus beaux calvaires de Bretagne.

Vous découvrirez aussi que Plougastel-Daoulas offre de magnifiques panoramas qui lui confère une atmosphère bien elle. Véritable poumon vert de la métropole, la presqu’île saura vous conquérir et vous inspirer à une pause bien-être.

Entre terre et mer 

« War Zouar Ha War Vor” phrase bretonne signifiant “sur terre et sur mer ». C’est cette signification que Plougastel-Daoulas retiendra comme devise puisque à la fin du 18e siècle, les Plougastels ont su, avec brio, tirer parti de leur richesse tout en cultivant la fraise et la coquille Saint-Jacques simultanément. La récolte de la fraise commençait au printemps et la coquille Saint-Jacques étaient pêchées en hiver d’octobre à mars et de manière naturel puisque les coquilliers la faisaient sécher directement à bord.

Plougastel a également gardé son charme authentique puisqu’elle est toujours composée de 160 hameaux, offre des paysages à couper le souffle et ses petits ports de pêche ont conservé leur style d’autrefois. Le port de Tinduff est le seul port d’Europe à proposer une écloserie qui a pour but de repeupler la rade de Brest et les environs suite à la surpêche qu’il y a eu dans les années 1980. 

Savez-vous reconnaitre une coquille Saint-Jacques de la rade de Brest ? Voici deux méthodes infaillibles, d’abord la coquille brestoise est bien plus grosse que ses autres congénères. Il faudra 6 grosses coquilles pour en faire un kilo ! Et l’autre astuce, se trouve directement en l’ouvrant au niveau du corail.  S’il reste bien orange c’est une brestoise !

Les fraises, emblèmes de Plougastel-Daoulas

Aujourd’hui, la fraise est l’emblème incontestable de la presqu’île et ce depuis le 18e siècle ! Nous devons sa renommée grâce à Amédée-François Frezier qui l’a rapporté depuis l’Amérique du sud ! 

Contrairement à la fraise chilienne qui a un teint plus blanchâtre, la fraise de Plougastel présente un aspect plus rouge, un arôme plus goûteux et une taille exceptionnelle. C’est de par ses caractéristiques que la production a su tirer son épingle du jeu et connu un franc succès, d’abord exportée dans les communes avoisinantes et ensuite dès 1854, en Angleterre grâce à un petit caboteur, nommé l’Espérance.

Durant les années 1920, Plougastel, grâce à la culture de la fraise, est l’une des communes les plus riches de France ! Ce qui lui valait bien un musée dédié à la fraise et qui se trouve au bourg, Le Musée de la Fraise et du patrimoine se situe tout près de l’office de tourisme de Plougastel, rue Louis-Nicolle.

Le musée traitant de la production des fraises, vous en connaitrez davantage sur le patrimoine, les traditions de la presqu’île et découvrirez les costumes traditionnels des habitants qui se distinguent des autres terroirs bretons par leurs couleurs vives. Vous saurez tout sur l’histoire et la richesse de Plougastel-Daoulas.

Et pour vous mettre l’eau à la bouche, à la suite de cette visite au musée, il vous sera possible de rencontrer un producteur dans son exploitation et ainsi tout savoir sur cette ambassadrice de charme lors de la « Route de la fraise, organisée par le musée lui-même. Vous pourrez repartir non pas avec des plants de fraises mais avec des conseils de jardinier, des idées de recettes gourmandes et surtout l’envie de décliner la fraise de toutes les manières ! 

Huître et Coquille Saint-Jacques, autres trésors gastronomiques

La fraise n’est pas la seule à être connue et reconnue ! Les huîtres et comme dit plus haut la Coquille Saint-Jacques sont elles aussi de vrais trésors gastronomiques que l’on peut déguster sur Plougastel !

Et si vous êtes à la recherche d’huîtres, nous ne pouvons que vous conseiller de goûter celle des Viviers de Kéraliou ou celles de Jean-Luc Le Gall à Porz ar Loch ! Elles sont pleines de charme et de caractère ! Une belle coquille frisée plutôt ronde, allant du brun au doré, une chair bien dense avec beaucoup d’eau, une robe opalescente très claire. 

Jean-Luc Le Gall et les Viviers de Kéraliou, vous accueillent sur plusieurs hectares de parcs chacun entre la rade de Brest et la baie de Morlaix. C’est sur ces sites, que sont élevées huîtres et autres crustacés de manière traditionnelle, sans aucun stress des machines à conditionner. Saviez-vous qu’il lui faut entre deux ans et demi et trois ans pour obtenir un produit parfait ?

Envie de ramener des bons produits à la maison ? Les crustacées sont récoltés presque devant vous, une fraicheur et une qualité inégalée ! Voici le deuxième trésor gastronomique de Plougastel !

Le petit plus des Viviers de Keraliou c’est que vous pourrez directement déguster les produits locaux sur place. Vous imaginez-vous en terrasse, avec le soleil, dégustant des huîtres fraichement récoltées le tout accompagné d’un verre de blanc et le must non négligeable, vue panoramique sur la rade de Brest ! Alors, on s’installe quand ?

L'authenticité des ports

Grâce à sa situation géographique péninsulaire, Plougastel-Daoulas dénombre 7 ports dont 3 connus. Le Tinduff, Lauberlac’h, et le Four à chaux. 

Le port du Tinduff a été pendant longtemps le port le plus animé et célèbre entre les deux-guerres avec la pêche de la coquille Saint-Jacques. Si aujourd’hui ce petit port de pêche mérite d’être vu c’est parce que l’ambiance qui y règne aujourd’hui est des plus paisible. Il n’est pas rare de rencontrer des habitants qui aiment raconter l’histoire de ce site devenu un port de plaisance. La petite plage de galets sur le côté gauche, inspire calme et sérénité où toute la famille sera se ressourcer.

Le port de Lauberlac’h était un port traditionnel de pêche mais aussi connu pour être un lieu de chargement puisque c’est ici que les fraises y étaient embarquées pour être livrées aux brestois et aux anglais. Si aujourd’hui, Brest ne vous semble pas très loin, elle l’a été au 18e siècle. A l’époque, il n’y avait pas le pont Albert Louppe et la presqu’île a été isolée pendant de longues années. Le moyen de transport dans ces années a été le bateau, même pour venir à Brest même !

Le port du Four à Chaux, qui existe depuis 1850, traitait la pierre de Pennaneac’h. C’est dans ce port que les bateaux accostaient pour venir chercher de la chaux. Aujourd’hui, c’est dans ce petit port, situé en face de Lauberlac’h, que le centre nautique vous accueillera pendant la saison estivale. 

Activités sportives

Randonnée, escalade, activité nautique … Plougastel-Daoulas vous offre un large panel d’activité selon vos goûts et vos envies.

Pour les amateurs d’escalade, le site à ne pas manquer est celui du Rocher de l’Impératrice ! Situé dans le bois de Kérérault il vous offrira une vue panoramique avec d’un côté la rade de Brest qui s’étend jusqu’au goulet et de l’autre l’Elorn. 

Une fois au sommet de ce rocher, vous ne voudrez plus redescendre car cette vue à 180° est à couper le souffle. La rade de Brest, le Relecq-Kerhuon, l’Elorn … tout est magnifique en prenant un peu de hauteur et c’est une façon de découvrir le paysage sous un autre angle.

Saviez-vous que la femme de Napoléon III y aurait perdu une bague d’une valeur inestimable ? Double occasion d’ouvrir les yeux !

Vous avez le vertige ? Pas de souci, direction la plage de Porsguen ! Cette plage est connue pour être « sioul », comme on dit ici, farniente, pêche à pied, jeux pour les enfants … et on peut même prendre l’apéro au bord de l’eau grâce au café-restaurant Roc’h ar Mor ! Pour les plus actifs, le centre nautique s’y installe tous les étés dans une petite cabane en bois, pour vous initier à une séance de kayak / paddle. La rade de Brest est à vous, prenez votre temps et découvrez chaque recoin de côtes et de falaises. 

Au départ du port du Tinduff, vous pourrez embarquer sur le coquillier Loch Monna. Le capitaine Yann Roger vous fera découvrir la rade de Brest de l’intérieur et ainsi en apprendre davantage sur la pêche des coquilles Saint-Jacques. Vous pourrez également vivre une expérience marine en hissant les voiles et en tenant la barre de ce magnifique coquillier ! Un goût de liberté s’offre à vous ! 

Son petit plus, sa sortie gourmande qui propose un pique-nique avec uniquement des produits locaux tels que les fraises, de la charcuterie, des crêpes, du fromage, du jus de pomme …).

Ouvrez l’œil, il n’est pas rare de croiser des phoques et des dauphins. Rencontre inoubliable garantie ! 

Ressourcez-vous

La presqu’île offre plusieurs points de vue remarquables. Les deux plus exceptionnels sont Kerdeniel à la pointe de l’Armorique et Kéraménez.

L’un des plus beaux que l’on puisse trouver se situe au sud de Plougastel-Daoulas au milieu d’un paysage de landes et de garennes. Vous y trouverez l’anse de Lauberlac’h coupée quasi en deux par un banc de sable et de galets. Kéraménez qui signifie « village sur la montagne » est situé à 85 mètres d’altitude, vous dévoilera la rade de Brest comme vous ne l’avez jamais vue ! 

Tout au bout de Plougastel, le panorama de Kerdeniel vous donnera une vue sur la base navale de Lanvéoc mais aussi sur l’île ronde. Le site de Kerdeniel est situé sur un ancien bunker et juste en dessous, le petit chemin qui est accessible donne l’accès aux falaises. Prudence tout de même car même si c’est accessible, le chemin reste glissant. 

Pour terminer la balade, la crêperie An Ty Coz vous attend et vous accueillera dans un cadre typiquement breton ! En contre-bas, si le temps vous le permet, nous vous invitons à descendre au petit port et de découvrir la plage qui donne sur la rade de Brest.

A cheval, à vélo ou à pieds 

Plougastel-Daoulas est renommé pour être un véritable poumon vert de la métropole ! L’occasion d’ouvrir ses poumons et ses yeux ne manque pas. Les sentiers sont adaptés à presque tous les types de moyens de transports. A vous de choisir si vous préférez la randonnée équestre, vététiste ou encore la randonnée pédestre. 

Vous trouverez tous les documents des randonnées à faire sur Plougastel-Daoulas à l’accueil de vos offices de tourisme de Brest et de Plougastel.

Sur la route des chapelles

Possédant un très riche patrimoine religieux, Plougastel compte 8 chapelles, datant du 16e siècle, sur l’ensemble de la commune. Sainte-Christine, Saint-Jean, Saint-Languis, Saint-Guénolé, Saint-Adrien, Saint-Trémeur, Saint-Claude et enfin Notre-Dame de la Fontaine Blanche. 

Si les chapelles sont à voir et à visiter, il ne faut pas oublier le célèbre calvaire se situant au bourg de Plougastel-Daoulas.

L’histoire du calvaire vient à la suite d’un terrible évènement marquant en 1598 à l’époque où la peste a décimé un tiers de la population de la presqu’île. C’est le Seigneur Kererault qui a fait le vœu de lancer sa construction s’il était le dernier mort de l’épidémie. Il est décédé le 27 septembre 1598. Le socle a été construit en 1603, suivi par la pose des trois croix et enfin en 1604, le monument ainsi que l’ensemble de sa statuaire ont été achevé. 

Sur le socle, vous pourrez retrouver les 181 statues qui sont sculptées en pierre de Kersanton de couleur bleue représentant pas moins de 28 tableaux, de scènes bibliques de la vie du Christ ou des scènes légendaires comme Katel Gollet sculptée dans la gueule de l’enfer.

Comme pour l’ensemble des calvaires, les scènes sont à lire dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.

Ce magnifique monument est incontestablement l’un des plus beaux calvaires de Bretagne et figure au classement des monuments historiques depuis 1889.

Sur le socle, vous pourrez retrouver les 181 statues qui sont sculptées en pierre de Kersanton de couleur bleue représentant pas moins de 28 tableaux, de scènes bibliques de la vie du Christ ou des scènes légendaires comme Katel Gollet sculptée dans la gueule de l’enfer.

Comme pour l’ensemble des calvaires, les scènes sont à lire dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.

Ce magnifique monument est incontestablement l’un des plus beaux calvaires de Bretagne et figure au classement des monuments historiques depuis 1889.

 
Prestataires

Prestataires

Contactez nous

Office de Tourisme de Brest

Place de la liberté // BP 91012

29210 Brest Cedex 1

02.98.44.24.96

Office de Tourisme de Plougastel-Daoulas

6 rue de l'Eglise

02.98.40.34.98

contact@brest-metropole-tourisme.fr

Musée de la Fraise et du Patrimoine

Rue Louis-Nicolle

29470 Plougastel-Daoulas

02.98.40.21.18

www.musee-fraise.net

Tarifs préférentiels à l'office !

Balades à bord du Loch Monna

Port du Tinduff - Plougastel-Daoulas

Capitaine Yann Roger

06.22.22.58.85

www.lochmonnas.fr

Tarifs préférentiels à l'office !

Centre Nautique de Plougastel

Site du four-à-Chaux - Plougastel-Daoulas

www.moulin-mer.fr

Les Viviers de Kéraliou

120 route de Pors Kéraliou // Plougastel-Daoulas

02.98.30.34.74

www.les-viviers-de-keraliou.business.site

Jean-Luc Le Gall

Route de Porz Al Lorc'h // Plougastel

02.98.36.63.66

www.jeanluclegall.fr