De son édification jusqu'à aujourd'hui, le fort Montbarey a connu plusieurs vies ...

 

La construction du fort à la fin du XVIIIe siècle répond à un besoin de protéger Brest et son arsenal des forces anglaises. Le fort peut accueillir 500 à 600 soldats au total.

Lors de la Deuxième guerre mondiale, les forces allemandes en font une caserne logistique forte d'environ 300 soldats. Montbarey devient aussi un camp de travail de l'organisation Todt. Des milliers de Républicains espagnols, réfugiés en France du fait de la Guerre d'Espagne, sont mis à la disposition des occupants par le gouvernement Pétain et gardés dans les douves du fort. Travailleurs forcés, ils vont participer, contraints, à la construction du mur de l'Atlantique et notamment des base sous-marines.

En août-septembre 1944, les combats pour la Libération de Brest font rage. 70 soldats allemands - des parachutistes aguerris - sont retranchés dans le fort et s'avèrent inexpugnables pendant plusieurs jours, formant une farouche poche de résistance combattante. Le fort devient un lieu clé dans la reconquête de  Brest.  L'ennemi ne se rendra qu'après la mise en action des chars anglais de type Churchill lance-flammes. Brest tombe 2 jours après la reddition de Montbarey .

Après la fin du conflit, le monde entre dans l'ère de la Guerre Froide. Montbarey devient le poste de défense anti-aérienne de l'ouest de la France. Les bunkers sont construits en 1953 et accueillent le centre de commandement de la DCA, exploitant  les installations du radar de surveillance aérienne et une station de communication.

Enfin, la quatrième vie du fort débute en 1984. L'association "Mémorial des Finistériens" voit le jour sur le site à l'initiative de monsieur Charles Le Goasguen, Français Libre et Compagnon de la Libération.

L'association ne cherche pas à célébrer la guerre. Elle a vocation à entretenir la mémoire des 10.000 Finistériens morts pour la France et des combattants Alliés morts durant le conflit. Elle contribue à permettre de mieux comprendre les enjeux de ce conflit majeur du XXe siècle.

 

Horaires d'ouverture

  • Hors vacances scolaires : mercredi et dimanche : 14 h - 18 h
  • Pendant les vacances scolaires : mardi, mercredi, jeudi, vendredi et dimanche : 14h - 18 h
  • Sur réservation, pour des groupes, d'autres aménagements horaires peuvent être organisés.
  • La dernière heure d'entrée du public est 17h00.

 

Tarifs

  • Adulte : 6,00 €
  • Anciens combattants , enfants 9 - 18 ans et étudiants : 4,00 €
  • Gratuit pour les moins de 9 ans
  • Tarifs groupe et comités d'entreprise

 

Retrouvez-nous sur :

 

Localisation

Accès

  • En périphérie de la ville
  • Route (nationale/départ.) D.789 Sortie Saint-Pierre (km)
  • Transport en commun Arrêt de tram "Fort Montbarey" (km)
  • Transport en commun Arrêt "Fort Montbarey" bus n° 2 / 6 / 10 (km)