Exposition "Prêtes à emporter"

L’artothèque du musée des beaux-arts de Brest conserve aujourd’hui plus de 1200 oeuvres : estampes, dessins, vidéos, oeuvres en volume et photographies de 500 artistes différents.
La collection témoigne des différents courants artistiques de ces cinquante dernières années et s’enrichit tous les ans de nouvelles acquisitions.

Une fois par an, l’artothèque propose dans sa galerie un accrochage de ses nouvelles acquisitions.
Cette année il s’agit plus particulièrement de photographies, avec des oeuvres d’artistes historiques qui viennent enrichir des thématiques, mais également des oeuvres d’artistes émergents qui portent un nouveau regard sur notre monde.

Célèbre pour ses recherches sur les qualités plastiques de la couleur à une époque où prédominait le noir et blanc, John Batho interroge notre perception dans ses clichés.
La collections’enrichit d’une nouvelle oeuvre avec une photographie de la série des Parasols, qui a fait connaître l’artiste dans le monde entier.

Arpenteur des villes, Patrick Messina s’est engagé depuis quelques années dans un travail au long cours de paysages, dans lequel il se joue des échelles et des points de vue fabriquant un sentiment d’irréalité.
Deux oeuvres de l’artiste, Le Cap 1 et Bern 1 viennent compléter la thématique du
photographe voyageur.

Anita Gauran travaille à l’argentique à partir d’éléments prélevés dans les musées. Ils font l’objet de photomontage et autres ajouts qui les altèrent et les révèlent.
Ces oeuvres produisent une atmosphère mystérieuse, hors du temps, qui interrogent notre rapport à l’art et à l’histoire.

Les oeuvres de Robert Doisneau, Jacob Holdt, René Jacques, Mimmo Jodice, Magali Lefebvre, Paula Nozolino et Bernard Plossu complètent l’accrochage.

Entrée libre du mardi au samedi : 10h - 12h / 14h - 18h

  • Dates : Du 11 mai 2018 au 16 septembre 2018
  • Horaires : 10:00 - 12:00, 14:00 - 18:00
  • Entrée : Gratuit